22e année  N°130 JUILLET - AOUT 2014


Tunisie

La loi organique relative aux élections et référendums a été promulguée le 26 mai. Elle prévoit entre autres que le candidat à la présidence de la République doit jouir de la nationalité tunisienne par la naissance, être de confession musulmane, être agé de 35 ans minimum et, s’il est titulaire d’une autre nationalité que la nationalité tunisienne, présenter dans le dossier de candidature un engagement stipulant l’abandon de l’autre nationalité à l’annonce de son élection en tant que président de la République.


Retour au sommaire de la LETTRE n°130
Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL