24e année  N°149 SEPTEMBRE – OCTOBRE  2017


20e sondage de La Lettre de la citoyenneté

56 % des Français se déclarent en faveur du droit de vote pour tous les étrangers

Ce n’est pas une surprise mais, tout de même, nous ne nous attendions pas à des résultats aussi positifs. Depuis plusieurs mois, le droit de vote des étrangers est absent des discours politiques et des médias. Pourtant, l’adhésion à l’élargissement du droit de vote à tous les étrangers progresse à nouveau, se rapprochant du niveau record observé en 2011. L’écart entre favorables et opposés était de 12 points en 2016, il est de 17 points en 2017.

 Pour l’égalité des droits

Rappelons que notre sondage pose la même question depuis 1994 et permet de suivre l’évolution de l’opinion (voir le graphique ci-dessous). La question porte sur l’égalité des droits entre les ressortissants des pays de l’Union européenne, qui ont le droit de vote aux élections municipales et européennes, et les autres étrangers, qui n’ont aucun droit politique. De 1994 à 1996, l’opposition à cette égalité des droits est très majoritaire, regroupant les deux tiers des personnes interrogés. De 1997 à 2005, les résultats sont en dents de scie, autour de 50-50, avec un pic des opposés en novembre 2001, deux mois après les attentats du 11 septembre à New-York, et un pic favorable en 2003. Depuis 2006, il y a davantage de personnes favorables que d’opposées à l’élargissement du droit de vote à tous les étrangers.

 Les jeunes et les sympathisants de gauche

 Comme les années précédentes, les jeunes et les sympathisants de gauche sont les plus favorables au droit de vote municipal et européen de tous les étrangers. Les sympathisants de la République en marche du président Macron sont favorables à 60 % et opposés à 38 %. On retrouve également en 2017 parmi les plus favorables, les habitants de l’agglomération parisienne et des villes de plus de 200 000 habitants

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enquête réalisée par téléphone du 7 au 9 septembre 2017 par le département politiqueopinion d’Harris Interactive (Jean-Daniel Lévy et Gaspard Lancrey-Javal) pour La Lettre de la citoyenneté. Échantillon de 1 005 personnes représentatif des Français âgés de 18 ans et plus. Méthode des quotas et redressement appliqués aux variables suivantes : sexe, âge, catégorie socioprofessionnelle et région de l’interviewé. Les chiffres présentés sont exprimés en pourcentage.


Retour au sommaire de la LETTRE n° 149

Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL