22e année  N°130 JUILLET - AOUT 2014


République dominicaine

La loi sur la naturalisation du 23 mai est censée permettre à des milliers de personnes d’origine haïtienne nées en République dominicaine d’obtenir la nationalité de ce pays. La loi demande à ces personnes, dans un délai de 90 jours, de présenter leur acte de naissance, la carte d’identité nationale et le passeport dominicain pour reprendre leur nationalité dominicaine. La Fédération mondiale de la diaspora haïtienne, d’autres organisations et des experts de l’ONU estiment que cette loi ne réglera pas le problème d’une majorité des personnes concernées, en particulier des centaines de milliers de sans-papiers dominicains laissés apatrides.


Retour au sommaire de la LETTRE n°130
Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL