25e année  N°150 NOVEMBRE –DECEMBRE  2017


Madagascar

Des représentants de la diaspora réunis en octobre à Antananarivo ont réclamé le droit de vote : « Nous pouvons participer à la vie de la nation. Le vote électronique s’avère être le plus pratique pour la diaspora. » Le gouvernement semble favorable mais la mise en application reste problématique, notamment dans les nombreux pays où Madagascar n’a pas de représentation officielle. La majorité de la diaspora se trouve en France.


Retour au sommaire de la LETTRE n° 150

Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL