4€ 19e année  N°110 MARS - AVRIL 2011

Lettonie 

Le président Valdis Zatlers prend position pour la double nationalité qui n’est plus possible depuis la modification législative intervenue en 1995. Auparavant, près de 31 000 exilés avaient acquis une double nationalité. Dans une lettre à la présidente de la chambre des députés, datée du 1er février, V. Zatlers argumente et dit que c’est le moment de changer la loi. Pour lui, la double nationalité permet aux personnes concernées de conserver des liens avec leur pays d’origine. Il demande d’accorder cette double nationalité aux exilés et à leurs descendants, en particulier à ceux qui ont quitté le pays entre 1940 et 1990, durant l’occupation soviétique, et qui n’avaient pas su ou pu faire valoir leurs droits avant 1995. De plus, des dizaines de milliers de Lettons ont migré en Irlande, au Royaume-Uni et dans d’autres pays européens ces dernières années. Il devrait être plus facile aussi pour les apatrides et les « non-citoyens » de la minorité russophone d’acquérir la nationalité lettone. 


Voir aussi N° 100
Retour au sommaire de la LETTRE n°110
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL