22e année  N°130 JUILLET - AOUT 2014


Italie

100 712 étrangers ont obtenu la nationalité italienne en 2013, 54 % de plus que l’année précédente. Plus de la moitié de ces acquisitions résulte de mariages avec des Italien(ne)s.

Les régions les plus concernées, dans le nord du pays, correspondent aux régions d’importante population étrangère ; 25,9 % des nouveaux Italiens résident en Lombardie.

Début juin 2014, le ministre de l’Intérieur annonce que le gouvernement envisage de donner la nationalité italienne aux enfants des étrangers ayant obtenu le statut de réfugié. Selon la loi actuelle, même s’ils sont nés en Italie, ces enfants doivent attendre l’âge de 18 ans pour obtenir la nationalité du pays. L’ancienne ministre de l’Intégration Cécile Kyenge n’avait pas réussi à obtenir la modification de la législation sur le sujet.

 


Retour au sommaire de la LETTRE n°130
Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL