25e année  N°150 NOVEMBRE –DECEMBRE  2017


Elle et il ont dit

 

Thierry Meyer, journaliste à la Tribune de Genève, à propos du débat sur la double-nationalité des conseillers fédéraux suisses.

« Un conseiller fédéral prête serment sur la Constitution suisse. Cet engagement suffit. Après, les actes parlent. Et le collège gouvernemental dispose des instruments nécessaires pour agir s’il constate un conflit d’intérêt. Entrer dans une logique d’exception pour le Conseil fédéral, c’est déroger au principe d’équité des citoyens suisses. C’est aussi accepter le jeu d’un nationalisme étriqué et dangereux. Ce débat aux relents d’épuration ethnique est une honte pour la démocratie suisse. »

tdg.ch, 28/08/17

 

Nathalie Appéré, maire de Rennes.

« Pour moi, le mandat de François Hollande appartient aux historiens, plus aux politiques... Il y a les reniements qui ont pesé très lourd, comme l’abandon du droit de vote des étrangers aux élections locales. Comment peut-on imaginer refaire campagne un jour en brandissant cette promesse que nous n’avons même pas essayé de tenir jusqu’au bout ? »

liberation.fr, 22/10/17


Retour au sommaire de la LETTRE n° 150

Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL