4€  17° année - n° 99 MAI - JUIN  2009



••• Haïti

Le Groupe d'appui aux rapatriés et aux réfugiés (GARR) a rendu public début avril le résultat de consultations qu'il a organisé auprès de notables et de leaders locaux. Les citoyens consultés se positionnent pour une reconnaissance légale de la double nationalité. Selon la Constitution de 1987, cette multinationalité n'est admise en aucun cas mais pour le GARR il n'existe concrètement pas de lieu où exprimer son renoncement à la nationalité haïtienne. De fait parmi les 3 millions d'Haïtiens vivant à l'étranger, certains acquièrent la nationalité du pays d'accueil sans renoncer à la nationalité haïtienne.
 


 
Voir aussi N° 92
Retour au sommaire de la LETTRE n° 99
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL