4€ 19e année  N°110 MARS - AVRIL 2011

France : Appel des maires
Pour le droit de vote et d’éligibilité 

des résidents étrangers

L’appel pour le droit de vote des étrangers a été solennellement relancé le 15 février au Sénat par Roland Ries, le maire de Strasbourg, et des représentants des 26 autres villes ayant été les premiers signataires de cet appel lors du 1er congrès des conseils des résidents étrangers de France (voir La lettre n° 109).

Le concept de citoyenneté contient le droit pour toute personne de participer aux prises de décision qui la concernent. Etrangers comme nationaux sont impliqués dans la vie de nos cités et le « vivre ensemble » : ils participent à la vie économique, sociale et associative et contribuent déjà à la vie citoyenne en étant responsables d’association, délégués syndicaux ,représentants de parents d’élèves, électeurs pour la désignation des conseils de prud’hommes, etc. 

L’extension de cette citoyenneté a déjà eu lieu pour une partie des étrangers résidents, ressortissants de l’UE, qui peuvent voter aux élections municipales et européennes. Il s’agit maintenant de donner les mêmes droits à tous les étrangers résidents. 

Aujourd’hui, l’opinion publique est favorable à l’évolution d’une citoyenneté attachée à la résidence et non pas seulement à la nationalité. 

Aujourd’hui, les résidents étrangers doivent être considérés comme des citoyens à part entière. 

Beaucoup de nos communes ont déjà œuvré pour faire avancer ce droit : commission extramunicipale, conseil des résidents étrangers, etc. Il est temps de franchir une étape supplémentaire ! 

C’est pourquoi, nous, maires des villes(1) de : Amiens, Angers, Aubervilliers, Bègles, Besançon, Blois, Bourg-lès-Valence, Caen, Chelles, Clichy-la-Garenne, Creil, Dijon, Dunkerque, Erstein, Fontenay-aux-Roses, Grand-Quevilly, Grenoble, Illkirch-Graffenstaden, Le Quesnoy, Les Ulis, Libourne, Lille, Metz, Montbéliard, Montreuil, Nantes, Paris, Pau, Périgueux, Plérin, Quimper, Reims, Rennes, Rouen, Saint-Affrique,Saint-Denis, Saint-Fons, Strasbourg et Toulouse lançons un appel solennel et prenons l’engagement de tout mettre en œuvre pour que le droit de vote et d’éligibilité des résidents étrangers aux élections locales soit reconnu. 

1. Liste au 31 mars 2011. 


Retour au sommaire de la LETTRE n°110
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL