4€  12° année - n° 72 NOVEMBRE-DEEMBRE 2004



 

États-Unis

* Élection présidentielle

Dans un système électoral où quelques centaines de voix peuvent faire basculer dans un camp ou dans l'autre l'ensemble des délégués d'un État, les électeurs de l'étranger qui votent dans leur État d'origine ont été courtisés par les candidats. Ce fut particulièrement le cas en Irlande où résident près de 40 000 Américains et où les démocrates ont mené une intense campagne pour le vote en faveur de John Kerry.

Les minorités ethniques se sont davantage inscrites sur les listes électorales que par le passé et ont fait l'objet également de toutes les sollicitudes. Georges W. Bush est intervenu à la convention de la Ligue nationale urbaine, une importante organisation de la communauté noire, en espérant modifier un vote qui lui avait été très défavorable en 2000 où seulement un électeur noir sur dix lui avait donné son suffrage. De leur côté, les organisations noires et hispaniques ont demandé aux démocrates que John Kerry se préoccupe davantage des minorités.

* Naturalisations

Le 11 septembre continue à avoir des effets sur les naturalisations aux États-Unis. Des veufs ou veuves de victimes des attentats ont vu leur procédure de naturalisation accélérée. Un iman d'origine palestinienne a eu sa nationalité américaine révoquée du fait de ses attaches avec des groupes terroristes.



Voir aussi N° 71
Retour au sommaire de la LETTRE n° 72
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL