4€ 19e année  N°110 MARS - AVRIL 2011

Estonie 
Le 19 janvier, le vice-chancelier du ministère des Affaires intérieures, Erki Koort, a annoncé que « cette année le nombre de “non-citoyens” diminuera à moins de 100 000 personnes ». 

Ces « non-citoyens » russophones étaient encore 110 000 en 2009 et plus de 200 000 au moment de la restauration de l’indépendance du pays en 1991. Il y a cependant une baisse régulière ces dernières années du nombre de personnes désirant obtenir la nationalité estonienne : 7 072 demandes en 2005,4 229 en 2007,

2 124 en 2008, 1 670 en 2009, 1 180 en 2010. 



Voir aussi N° 80
Retour au sommaire de la LETTRE n°110
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL