4€  17° année - n° 99 MAI - JUIN  2009



ÉDITO

Le débat sur les statistiques ethniques vient d’être relancé en France. La prise de conscience du retard français en matière de " diversité "

s’est traduite par la création d’un comité pour la mesure de la diversité et des discriminations (Comedd) et par l’installation d’un

Commissaire de la Diversité. Premier à porter ce titre, Yazid Sabeg a présenté au président de la République un rapport et 76 propositions.

Aucune ne concerne le domaine politique. La sous représentation politique de la diversité française est pourtant

de plus en plus souvent soulignée par les observateurs qui, comme Vincent Geisser et Yamine Soum dans leur livre " Discriminer pour

mieux régner " (L’Atelier) pensent que le blocage vient des appareils des partis. Les listes des candidats à la prochaine élection européenne

le démontre une fois de plus : nombreux sont les candidats issus de l’immigration mais très peu en position éligible.

L’étude de J-F Amadieu montre cependant qu’au niveau local la présence d’élus de la diversité s’est nettement renforcée aux dernières

élections et qu’ils accèdent aussi aux responsabilités municipales.

Cette étude montre par ailleurs que l’analyse de la situation est possible sans statistiques ethniques.

Partis politiques français, vous avez fait des progrès, mais vous

pouvez faire mieux !



 
Retour au sommaire de la LETTRE n° 99
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL