France : 54 % d’opinions favorables au droit
de vote des résidents étrangers
aux élections municipales et européennes

Sondage exclusif C.S.A./LA LETTRE DE LA CITOYENNETE


Le huitième sondage annuel réalisé par l'Institut CSA pour la LETTRE DE LA CITOYENNETE, avec le soutien des Amis de Tribune Socialiste, donne un pourcentage d'opinions favorables jamais atteint dans nos sondages antérieurs. Entre 1996 et 1999, les "favorables" avaient progressé de 28 à 52 % et le résultat d'octobre 1999, largement commenté, n'avait pas été sans influencer les prises de position des hommes politiques sur la question.(*)

En novembre 2001, effet 11 septembre ?, la tendance était inversée : seuls 40 % des sondés se déclaraient favorables. Le résultat 2002 reprend la marche ascendante. Il n'a pu être influencé par la position du député Yves Jego (voir page 2) connue le lendemain du sondage. Les sympathisants de gauche qui en 2001 étaient majoritairement opposés, contrairement aux années précédentes, sont redevenus favorables à 66 % comme en 1999 (voir page 4). L'opinion des sympathisants de droite progresse régulièrement en faveur du droit de vote et l'écart entre "favorables" et "opposés" n'est plus que de 7 %. Comme les années précédentes, les jeunes, les étudiants, les sympathisants du Parti communiste et des Verts se retrouvent les plus favorables à l'extension du droit de vote aux résidents non communautaires.

(*) Un sondage avec la même question réalisée pour l'Humanité en juin 2000 avait confirmé, avec 55 % d'opinions favorables, cette évolution. Le sondage 2000 de la Lettre de la Citoyenneté dans les quinze pays de l'Union ne portait que sur les élections européennes et n'est donc pas comparable aux autres.

Les Résultats du Sondage

L' Evolution de l'opinion publique

 L'Evolution des opinions favorables


Retour au sommaire de la LETTRE n° 60
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL