25e année  N°150 NOVEMBRE –DECEMBRE  2017


EDITO

 

Dans les sondages récents sur le droit de vote des étrangers (voir France), les références à l’égalité des droits entre étrangers, pour notre sondage, à une éventuelle réforme constitutionnelle, pour un autre, et à la lutte contre les discriminations, pour le troisième, expliquent en partie des résultats différents mais, tout compte fait, pas si éloignés. C’est rassurant.

Les nouvelles des États-Unis et les suites du Brexit (voir Brexit), nous permettent aussi de continuer à penser que le droit de vote des étrangers n’est pas une vieille chimère et qu’améliorer la démocratie est toujours d’actualité.


Retour au sommaire de la LETTRE n° 150

Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL