4€ 19e année  N°110 MARS - AVRIL 2011

Corée du Sud 

Les nouvelles dispositions de la loi sur la nationalité sont applicables depuis le 1er janvier. Elles permettent à des étrangers, universitaires, chercheurs, ou primés dans le domaine de l’art, des sports, du commerce et de la technologie, et résidant depuis au moins 5 ans dans le pays, d’être naturalisés et de conserver une ou plusieurs autres nationalités. 

Début 2011, un professeur indien est le 100 000e étranger à recevoir la nationalité sud-coréenne. Le premier naturalisé était, en 1957, un Taïwanais. Jusqu’en 2000, quelques dizaines d’étrangers avaient obtenu la nationalité coréenne. Entre 2001 et 2010, c’est une moyenne annuelle de près de 10 000 étrangers qui étaient naturalisés : 79 % des naturalisés viennent de Chine, 9 % du Vietnam, 5 % des Philippines, 2 % de Taiwan. 

Voir aussi N° 103
Retour au sommaire de la LETTRE n°110
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL