25e année  N°150 NOVEMBRE –DECEMBRE  2017


Birmanie

L’exode de milliers de Rohingya qui se réfugient au Bangladesh après les violences dont ils ont fait l’objet depuis fin août dans leur pays remet à l’ordre du jour leur situation d’apatrides (voir La Lettre n° 121). Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, l’a rappelé le 28 septembre : « L’essence du problème réside dans la privation de la nationalité. Les musulmans de la province d’Arakan doivent obtenir la nationalité. La législation sur la nationalité en vigueur au Myanmar ne le permet seulement qu’en partie. Nous encourageons le Myanmar à réviser ses lois conformément aux normes internationales. »


Retour au sommaire de la LETTRE n° 150

Retour à la présentation : LETTRE

Retour à la page : ACCUEIL