ALLEMAGNE

Cinq députés élus aux élections de septembre sont d'origine non européenne : deux femmes nées en Turquie, deux autres nés en Allemagne de couple mixte indo-allemand et irano-allemand, le cinquième d'origine turque Cem Özdemir qui contrairement à ce qu'il avait annoncé (voir La Lettre n° 59) s'est représenté et va faire son troisième mandat. Les trois principaux partis ont des élus immigrés : deux chez les socialistes du SPD, deux chez les Verts et un chez les Chrétiens démocrates. Les électeurs d'origine turque ayant voté à 66 % pour le SPD et à 22 % pour les Verts ont joué un rôle déterminant dans l'issue du scrutin.

Voir aussi N° 59

Retour au sommaire de la LETTRE n° 60
Retour à la présentation : LETTRE
Retour à la page : ACCUEIL